Le nucléaire, une énergie renouvelable comme les autres ?

Le nucléaire

La production d’énergie nucléaire générée par les centrales émet peu de CO2. Cela réduit l’émission de gaz à effet de serre. Cet avantage écologique ne suffit pas pour dire que le nucléaire est une énergie renouvelable comme les autres. En effet, l’uranium nécessaire pour générer un combustible s’épuisera un jour.

Vérité scientifique concernant le nucléaire et l’énergie renouvelable

Faire passer le nucléaire pour une énergie renouvelable permet aux producteurs d’électricité de préserver le privilège d’un secteur industriel très avancé. L’avantage avec l’exploitation du nucléaire est qu’elle permet de fournir de l’électricité sans avoir à recourir au pétrole ou au gaz. Selon les pro-nucléaires, on doit évoquer cette technologie comme toutes autres énergies renouvelables. La France est même disposée à aider tout pays qui souhaite investir dans l’énergie nucléaire civile.

La réalité scientifique est pourtant différente puisque pour produire de l’énergie nucléaire, on doit utiliser un combustible rare disponible en quantité limitée. Au lieu de considérer le nucléaire comme une énergie renouvelable, il est plus juste de le classer en énergie décarbonée. Placer des centrales nucléaires au même niveau que les éoliennes, panneaux photovoltaïques ou barrages hydrauliques est une erreur. La particularité des systèmes générateurs d’électricité est que la production est propre. Ce n’est pas le cas pour les centrales nucléaires.

Les dangers de l’énergie nucléaire

L’exploitation de l’énergie nucléaire permet de diminuer la consommation des combustibles fossiles. Cela permet de contribuer à la diminution du réchauffement climatique. En réalité, la consommation des combustibles fossiles diminue uniquement dans la production de l’énergie nucléaire. Les transports routiers, l’utilisation des moteurs à combustion interne sont des prestations qui consomment des combustibles fossiles.

L’inconvénient majeur d’un Centre nucléaire de production d’électricité est qu’en cas d’accident, les conséquences sont phénoménales. Même si les centrales nucléaires modernes sont équipées de nombreux systèmes de sécurité automatisée, les erreurs humaines peuvent provoquer des dégâts catastrophiques. Une série de mauvaises manipulations a entraîné l’accident nucléaire de Tchernobyl.

Le nucléaire : une énergie à faible impact environnemental

Lorsqu’elles sont bien maîtrisées, les centrales nucléaires permettent de générer de l’électricité en bénéficiant d’un très faible impact environnemental. Les déchets radioactifs sont étroitement tracés, contrôlés et surveillés. Même les centrales nucléaires en arrêt doivent faire l’objet d’un contrôle constant.

Les rejets des CNPE sont de différentes natures : déchets radioactifs, rejets thermiques et chimiques. Les centrales situées en bord de mer ou sur des fleuves à gros débit utilisent un circuit ouvert. Le circuit fermé est un système nécessitant l’installation de 2 tours aéroréfrigérantes.